16 jan 16:56

Interdiction du film « Antichrist » au moins de 18 ans

Pour tous les étudiants

Arrêt du Conseil d’Etat, 13 janvier 2017, n° 397819

 Faits :

Rappelez-vous... Présenté en compétition à Cannes en 2009, ​le film « Antichrist » de Lars von Trier (sortie en 2009) avait suscité de nombreuses réactions. Des scènes crues, explicites, présentant une image dégradante de la sexualité, avaient grandement fait réagir l'opinion publique. Il présente un couple en crise - interprété par Charlotte Gainsbourg et Willem Dafoe - qui se retire à " Eden ", un chalet isolé dans la forêt, où ils espèrent guérir leurs coeurs et sauver leur mariage.

 Procédure : 

● Par une décision du 3 août 2012, la ministre de la culture et de la communication a accordé au film « Antichrist » un visa d’exploitation interdisant sa représentation publique aux mineurs de seize ans.

● L’association Promouvoir a demandé au tribunal administratif de Paris d’annuler pour excès de pouvoir la décision en date du 3 août 2012 par laquelle la ministre de la culture et de la communication a accordé un visa d’exploitation cinématographique au film intitulé « Antichrist » assorti d’une interdiction de représentation publique aux mineurs de moins de seize ans.
Par un jugement du 16 juillet 2014, le tribunal administratif de Paris a rejeté la demande que lui avait présentée l’association Promouvoir.

● Par un arrêt du 2 février 2016, la cour administrative d'appel de Paris a, sur appel de l’association Promouvoir, annulé ce jugement et la décision délivrant le visa d’exploitation litigieux.

● La ministre de la culture et de la communication demande au Conseil d’Etat :
1/ En premier lieu. D’annuler cet arrêt ;
2/ En deuxième lieu. De rejeter l’appel de l’association Promouvoir.

 Solution du CE : 

Le Conseil d’État confirme l’annulation de ce visa d’exploitation prononcée par la cour administrative d’appel de Paris, qui avait estimé que la très grande violence caractérisant plusieurs scènes du film « Antichrist » justifiait l’interdiction de sa représentation aux mineurs de dix-huit ans.
Si les nécessités de la protection de la jeunesse et le respect de la dignité humaine n’impliquaient pas, compte tenu de l’esthétique du film et de son thème, qu’il soit classé X, ces scènes justifiaient néanmoins l’interdiction de représentation du film aux mineurs de 18 ans.
Par suite, le ministre de la culture a entaché d’erreur d’appréciation sa décision d’accorder un visa d’exploitation comportant seulement une interdiction de représentation aux seuls mineurs de 16 ans.

 

 

Articles recommandés
Mardi 7 Juillet 2020 - 14:31
Nicole Belloubet a dressé le bilan de son action durant les 1 100 jours qu’elle a passés Place Vendôme. Longuement applaudie par les collaborateurs du ministère et les parlementaires présents, elle a...
Mercredi 8 Avril 2020 - 11:28
  Retrouvez son article « L’ordonnance du 27 mars 2020 portant adaptation des règles relatives aux difficultés des entreprises : interrogations à venir ! » paru dans la Gazette du Palais...
Mercredi 8 Avril 2020 - 11:05
  Plus de détails dans son article : « Restez confinés, les délais sont prorogés ! » dans la Gazette du Palais du 7 avril 2020 Consultation gratuite du numéro sur: ...
Mercredi 8 Avril 2020 - 10:46
Retrouvez son article « La procédure pénale en urgence sanitaire » paru dans la Gazette du Palais du 31 mars 2020  Consultation gratuite du numéro sur:   
Mercredi 18 Mars 2020 - 19:58
Un bref rappel des mesures prises ces derniers jours :  Jeudi 12 mars 2020 : Fermeture des lieux d'enseignements  Le Président de la République a annoncé, le 12 mars 2020, la...
Vendredi 6 Mars 2020 - 15:25
SOMMAIRE  I. Simplification des modes de saisines  II. Simplification des exceptions d’incompétence au sein du tribunal judiciaire III. Principe de l’exécution provisoire de droit...
Jeudi 18 Avril 2019 - 11:23
Mardi 16 avril 2019, vent de panique du côté des étudiants/professionnels préparant les concours d'entrée à l'ENA et l'ENM. Un article publié par les Echos révèle la disparition de...
Mardi 9 Avril 2019 - 12:05
► Lire la décision contentieuse du Conseil d'Etat   Les faits et les procédures : MM. Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot ont demandé au tribunal administratif...
Mardi 5 Février 2019 - 13:35
Ce qu'il faut retenir : La perte de chance de bénéficier d’une interruption sélective de grossesse est susceptible d’ouvrir droit à réparation aux membres d’une fratrie. Dans un arrêt rendu le...
Lundi 19 Novembre 2018 - 11:24
  Au programme cette semaine : Une revue de presse qui débute par un hommage aux 130 victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, des actus en droit de la...