26 fév 17:09

Première confrontation pour Théo, un an après sa violente arrestation

Pour les étudiants en

L2

Première confrontation pour Théo, un an après sa violente arrestation. Les médias l'ont appelée « l'affaire Théo », mais il aurait été plus juste de parler de « l'affaire dite Théodore Luhaka ». Souvenez-vous, le jeune homme de 22 ans s'était retrouvé à la Une de tous les médias en février 2017 à la suite d'une violente interpellation par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Grièvement blessé par un coup de matraque au niveau de la zone rectale, une première confrontation a eu lieu mercredi 21 février au TGI de Bobigny entre Théo et les agents mis en examen pour « violences volontaires aggravées », et « viol » pour l'un d'entre eux.

Pour Théo (et ses avocats), cela ne fait aucun doute : il a bel et bien subi un viol, ce que contredisent formellement les avocats de la défense.

Théo affirme que le policier lui a « volontairement » enfoncé sa matraque dans les fesses. Le fonctionnaire et ses collègues nient tout geste déplacé, affirmant que le coup visait les jambes du jeune homme. Mais d'après les dernières informations révélées par France inter, de récentes expertises médicales viendraient fragiliser la thèse de ce dernier. Comme le rapporte Marianne, « Si la première expertise médicale conteste le terme de viol, c’est parce que la matraque du policier n’a en fait jamais atteint l’anus. Elle a frappé une zone annexe, que l’on appelle le sphincter. Ce muscle, qui constitue la partie terminale du tube digestif, ne présente pas d’orifice présent vers l’extérieur. La matraque a donc évité l’anus de quelques centimètres, pour traverser le sphincter, et finir par se loger dans l’intestin du jeune homme. »

Les magistrats retiendront-ils la qualification de viol dans ce dossier ? Affaire à suivre...

Dans son récit de la confrontation, Théo a assuré que « les policiers étaient polis, plus courtois » par rapport au jour de son interpellation.

 

Pour aller plus loin 

(Re)voir l'interview d'Olivier Décima - agrégé de droit privé et de sciences criminelles à l'université de Bordeaux - réalisée par Lextenso étudiant en février 2017 >> Affaire Théo : Viol, violences et/ou tortures ou actes de barbarie ?"

Articles recommandés
Lundi 20 Juillet 2020 - 14:50
En application du principe dégagé dans sa décision dite SMIRGEOMES1, et depuis la décision dite Syndicat Ody 1218 newline du Lloyd’s de Londres et Bureau européen d’assurance hospitalière2, le juge...
Mardi 30 Juin 2020 - 10:03
Les diverses solutions rendues par les tribunaux administratifs dans ce type de contentieux font, sans surprise, application du critère des circonstances locales : le maire peut aggraver les mesures...
Mercredi 24 Juin 2020 - 18:06
Pour avancer les arguments en faveur d’un tel contrôle plus strict du juge administratif, il est utile de rappeler que la solution apportée par le Conseil d’État est on ne peut plus classique (I),...
Mardi 2 Juin 2020 - 16:36
Plan I – Le droit spécial évincé A – Une solution prévisible B – Une motivation discutable II – Le droit spécial discrédité A – Une hiérarchisation contestable des victimes B – Une...
Mercredi 27 Mai 2020 - 13:22
Plan 1. Invalidité d’un acte de droit souple européen soulevée à l’appui d’un recours contre un acte de droit souple national 2. Injonction de donner une publicité à l’abrogation d’un acte de...
Mardi 12 Mai 2020 - 17:50
  A RETROUVER SUR  Cliquez sur l'image pour lire l'article 
Mardi 5 Mai 2020 - 16:18
Sommaire  I – La période juridiquement protégée II – La prorogation des délais A – La prorogation des délais pour les actes et formalités incombant aux parties 1 – Cette « prorogation...
Mardi 14 Avril 2020 - 14:01
Plan 1 - Une définition claire, une jurisprudence obscure 2 - Le Covid-19 peut-il être qualifié de force majeure ? 3 - Un évènement incontrôlable par le débiteur 4 - La maladie doit être...
Mardi 31 Mars 2020 - 16:01
Cass. ass. plén., 13 janv. 2020, no 17-19963 SOMMAIRE I – La confirmation d’une fiction juridique par la preuve du manquement contractuel II – Les dangers de la confirmation de l’arrêt...
Lundi 2 Mars 2020 - 10:33
Pour les étudiants de L2 et plus Le droit des obligations et sa responsabilité civile... voilà une matière qui effraie de nombreux étudiants, de la 2e année à la #Teamjuriste préparant les...